Gabon : La ministre de la Réforme des institutions reçue par le président de la HAC

 

Germain Ngoyo Moussavou a reçu à son cabinet de travail, le mercredi 11 octobre 2023, Murielle Minkoue Mintsa, en visite de prise de contact. La rencontre a sûrement été l’occasion de la question de la réforme de cette administration indépendante, considérée comme le gendarme de la presse au Gabon.

Les entretiens entre les deux personnalités ont débuté par un huis clos, a cours duquel l’actualité du moment a été fortement discutée. Ngoyo Moussavou et Murielle Minkoue Mintsa ont d’abord fait un tour d’horizon de la situation actuelle du pays, notamment pendant cette période et de l’avènement d’un nouveau régime conduit par le Comité de transition pour la réforme des institutions (CTRI) depuis le 30 août dernier. Le président de la HAC a ensuite présenté son administration à la ministre.

Dans un second temps, la rencontre s’est donc élargie à la délégation qui a accompagné la ministre de la Réforme des institutions et les conseillers membres de la Haute autorité de la communication. L’occasion a ainsi été donnée au président de la HAC de faire une brève historique sur le passage du Conseil national de la communication à création de la Haute autorité de la communication. La compétence de la HAC, son statut et, bien entendu, les difficultés rencontrées au quotidien.

L’épineux problème de la régulation des médias numériques, du fait des carences techniques et juridiques auxquelles la HAC fait face, l’arrêt, faute de moyens financiers, des travaux de rénovation du bâtiment technique destiné à abriter le matériel de la solution « Média sentinel » et du bâtiment administratif affecté aux services du secrétariat général, sont les principales préoccupations qui ont été présentées.

À son tour, Murielle Minkoue Mintsa s’est déclarée satisfaite des explications reçues, mais aussi qu’elle a pris bonne note sur les doléances émises par le patron de la HAC. Elle a promis, dans la mesure de ses possibilités, d’œuvrer à l’amélioration de la situation de la Haute autorité de la communication.

La ministre de la Réforme des institutions a aussi laissé comprendre que la présente visite s’inscrivait dans le cadre de la prise de contact avec l’autorité administrative indépendante pour mieux s’imprégner de son fonctionnement. Elle a ajouté que la rencontre du jour était aussi l’occasion d’inviter la HAC, au même titre que les autres composantes de la nation, à faire un diagnostic complet, accompagné de propositions de solutions dans son secteur, au titre de sa contribution aux futures assises nationales.

À la fin de la rencontre, Murielle Minkoue Mintsa a eu droit à une visite guidée sur les installations de la solution « Media Sentinel », nécessaire à la veille médiatique audiovisuelle, récemment acquise par la HAC. Les deux bâtiments annexes, dont les travaux de réfection sont à l’arrêt, ont aussi retenu l’attention de la ministre.

Elzo Mvoula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top