Gabon : L’Association des Maires du Gabon en conclave

 

Ce vendredi 22 septembre, une réunion extraordinaire du Bureau exécutif de l’Association des Maires du Gabon (AMG) s’est tenue dans la salle du Conseil municipal de l’Hôtel de ville de Libreville.

Cette rencontre fait suite au remplacement du président de ladite association, le maire sortant de la Commune de Libreville, Christine Mba Ndutume ép. Mihindou par le Délégué spécial chargé de la gestion de la Commune de Libreville, le Général de Brigade Judes Ibrahim Rapontchombo.

Au centre des débats, les nouvelles aspirations de cette organisation ont été évoquées en tenant compte des récents changements intervenus dans notre pays.

Pour conduire les travaux, c’est le Premier vice-président, Gabriel Tchango, maire de Port-Gentil, qui a procédé à la présentation du nouveau Président de l’AMG à ses pairs. Une nouvelle bien accueillie par tous, au vu du tonnerre d’acclamations entendu dans la salle. En outre, un aperçu historique de cette association a été dressé par son Secrétaire permanent, Achille Bourdès Tchicaya, partant de sa création en 1992 à Koulamoutou, en passant par la révision des textes à Lambaréné en 2016, pour aboutir à la composition d’une organisation comprenant désormais 17 membres.

Les travaux qui ont été dirigés par le maire de Port-Gentil, Gabriel Tchango, se sont poursuivis en commission, mettant un point d’honneur sur les questions liées à la politique de décentralisation qui vise à faire des collectivités locales la « pierre angulaire » de la consolidation de l’unité nationale, comme l’a exprimé le vice-président en de termes simples : « Pour donner de la vitalité à notre association, nos concitoyens ont besoin des collectivités locales fortes pour garantir le bonheur de tous et le progrès de chacun ».

En guise de réponse, et ce, après avoir été présenté et installé, le Délégué spécial a déclaré : « Je voudrais d’abord remercier infiniment toute l’assistance et le Bureau de l’AMG. Je voudrais ensuite vous demander à tous de bien vouloir m’épauler dans la tâche qui est désormais la mienne. Et ajouter enfin que je suis dorénavant à votre école parce que dans ce domaine, vous êtes les anciens »…

Elzo Mvoula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top