Minable gravement minable et là je m’adresse personnellement à Madame la ministre des sports.

Qu’elle est votre niveau de responsabilité dans cet humiliation de plus? Pourquoi acceptez-vous que notre pays soit humilié de la sorte?

Apres la grande CAN qu’elles sont les dispositions que vous avez prises pour que nous soyons à la hauteur de cette nouvelle compétition ? Moi je suis Gabonais et j’aime mon pays, je ne suis pas politicien mais je défend mon engagement au côté de son Excellence Ali Bongo Ondimba car j’ai voté pour lui en 2009 et je lui ai redonner ma confiance en 2016.

Madame Nicole Asselé je suis avec attention vos différentes actions depuis des années déjà et aujourd’hui encore je me pose la question de savoir si vous aimez ce pays?
Ce pays vous a tout donner, oui ce pays vous à permis de grandir avec une cuillère en or à la bouche. Oui ce pays vous a permis d’obtenir vos diplômes et même quand vous ne l’avez pas mériter.

Aujourd’hui encore ce même pays fait de vous un ministre et vous avez un ministère très important et stratégique qui a pour mission de faire naître l’esprit citoyen au sein de la jeunesse qui représente plus de 45% de la population active.

Simple question qu’elle est le bilan de ce magnifique projet dénommé un jeune, un métier? Rappelez-vous ce jour lors d’une réunion de préparation de ce grand projet, je vous avais interpellé en tant qu’expert. Je vous avais fais savoir que la méthode mis en place ne rendait pas le projet durable et qu’il était donc important de voir avec la société civile certains aspects afin de rendre plus durable ce projet plein d’espoir…

Comme vous savez trop bien le faire, vous avez balayé mon intervention d’un revers de la main. Et depuis ce jour, j’ai eu la confirmation que vous êtes hors sujet. Et que votre place n’est malheureusement pas au gouvernement.

Madame Nicole Asselé, je vous invite très sincèrement à vous remettre en question si bien sûr vous le pouvez , ce qui m’étonnerais pour une personne qui connaît tout.
Alors je vous facilite la tâche démissionné de vous même et laissez cette place à un autre gabonais qui comprend mieux que vous la vision du Chef d l’Etat Ali Bongo Ondimba.

Je sais que vous allez encore faire dans la menace, car pour vous, Dieu vous à donné l’éternité. Non Madame Vous n’êtes malheureusement pas éternelle, donc vos menaces, vos intimidations ou ceux de vos amis ou encore parent ne me font pas du tout peur car je sais que je ne suis pas éternel mais je reste convaincu d’une chose c’est que le peuple gabonais mérite mieux.
Je pense que le ministère que le Chef du gouvernement vous a confié mérite mieux donc repartez à la fédération de handball car en faite vous avez confondu entre la gestion d’une fédération de handball et un ministère. Et si je me trompe citez moi trois exemples de votre réussite, depuis le début de votre carrière oui juste 3 exemples.

Au moment où le peuple gabonais cherche un équilibre je pense que la réussite de notre équipe peut être un outil capable de nous unir afin de retrouver notre vivre ensemble. Mais je constate simplement que la recherche de notre vivre ensemble n’est pas votre tasse te thé. Madame Nicole Asselé, qu’elle lecture faite-vous du refus et de l’acharnement de milliers de gabonais par rapport à la victoire de mon président à la dernière présidentielle?

Ces gabonais qui arpentent depuis des mois les grandes capitales européennes et américaines et qui expriment leurs souhait de voir mon Président à la CPI?

Votre nom est il mentionné? Non! Êtes vous inquiétée? Non!!! Je sais que vous n’êtes pas inquiète car personne ne vous cite, vous ne prenez pas part aux activités politiques. Mais alors de grâce libérez ce poste à celui qui va traduire en actes la vision de mon champion afin qu aux yeux du monde ceux là qui critiques son action et ses choix politiques ne puissent plus avoir matière à parler. Nous ne sommes pas une dictature madame! Nous sommes un pays démocratique ou l’expression libre existe et cette expression qui nous a été si durement acquis me permet d’interpeller la personne publique que vous êtes, je m’adresse au ministre des sports en vous invitant à libérer ce poste. Respectueusement,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *