Yaoundé, le 21 septembre 2017 (Gabon-infos.com)-Elles font partie de la longue liste du patrimoine culturel et touristique du pays des Lions Indomptables. Situées dans la région de l’ouest, les chutes de la Métché ont pendant longtemps attiré de nombreux visiteurs au point de faire de la région, l’une des destinations privilégiées du pays. Voyage avec Jumia Travel au cœur d’un site vieux de plusieurs années.

S’il est vrai que les monuments sont les figures de proue du tourisme dans un pays, il est également vrai que les chutes d’eaux jouent un rôle énorme dans le rayonnement d’une nation. C’est le cas du Cameroun qui offre une diversité de chutes à travers le pays. Des célèbres chutes d’Ekom-Nkam, lieu qui a accueilli quelques scènes du film Tarzan dans les années, jusqu’aux douceurs de Mamy-Wata en passant par d’autres qui sont représentées dans les 10 régions du pays. Tous ces espaces contribuent à faire du Cameroun, une destination touristique en croissance.

 

Les chutes de la Métché sont considérées comme le porte-étendard du tourisme dans toute la région de l’ouest Cameroun. Aux côtés d’autres sites aussi impressionnants, cet espace touristique contribue significativement à la croissance des visiteurs dans cette partie du pays. C’est aux environs de 5 kilomètres de l’aéroport de Bafoussam non loin du carrefour des embranchements Dschang et Bamenda,  que l’on rencontre ce site presque unique dans son genre. D’une altitude de 1 297 mètres et une hauteur de 40 mètres, le site est présenté comme l’un des plus hauts de tout le pays.

 

La légende raconte que les chutes de la Métché est un lieu de sacrifices pour « enlever la malédiction » et « lamenter le mort ». Au sol, à l’entrée du site, il y a du sel, des pièces de monnaie, de l’huile de palme et même des repas. Ces chutes représenteraient donc un mystère et un lieu culte pour les traditionnalistes.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *